Comment maigrir en 2018 en surfant sur votre bonne résolution du 1er janvier ?

tenir ses bonnes résolutions

Voilà !

Nous avons changé d’année, et comme tous les ans, vous avez probablement pris une bonne résolution ! YES ! Bravo !

Mais vous le savez aussi bien que moi : ces bonnes résolutions ne durent rarement plus qu’un simple feu de paille. Pourquoi ?

Simple.

On ne met aucune action concrète en place.
…Pas de stratégie.
…Pas de réflexion.
…Pas de décision.
…Pas de vision claire.
…Pas d’apprentissage.

Bref, pas de changement…

Et l’année prochaine ?

La même résolution. À moins que…

Mais oui, mais c’est bien sûr ! Et si cette année vous preniez une réelle décision au lieu de prendre juste une résolution ?

Je vais vous guider pas à pas pour faire de 2018, l’année ou vous allez enfin concrétiser votre désir d’arborer une nouvelle silhouette, façon Vénus ou Apollon.

100% sans drogue, sans chirurgie esthétique, sans famine, sans mysticisme.

100% naturel !

La première étape : la mise en route

Vous vous souvenez quand vous avez eu le bac ? Vous aviez probablement révisé (au moins un minimum)…

Et le permis de conduire ? Vous aviez roulé des heures avec un moniteur plus ou moins bien luné à vos côtés…

Et quand vous avez embrassé quelqu’un pour la première fois ? Vous l’aviez abordé… ou vous vous étiez retenu(e) de fuir quand il ou elle vous avez abordé(e)…

Tout ça, ce sont des actions, faites avec plaisir ou non, mais qui vous ont approché(e) de votre objectif, et qui ont fini par vous permettre de l’atteindre.

Comprenez que tout ce que vous voulez se trouve au bout d’une équation simple : atteinte de l’objectif = décision + action

Première étape : Clarifier votre objectif

Donc la première étape, c’est de passer du rêve à la prise de décision. Soyez ferme ! « Cette année, je ne rêve plus… Je fais ! »

FAIRE !

OK… Mais maintenant on fait quoi ?

Commencez par vous poser une limite de temps. Associée à votre objectif… Sans limite de temps, votre résolution reste un rêve.

Par exemple, fixez vous comme objectif de peser XX kg le 15 juillet de cette année quand vous partez en vacances.

Ou de rentrer dans tel pantalon pour l’anniversaire de votre meilleur(e) ami(e) qui fête ses 40 ans le dimanche 6 mai.

Ça y est ? Vous ressentez cette douce excitation ? Celle de savoir qu’il va falloir vous y mettre, car le temps s’égrène inexorablement ? Et que le 6 mai ou le 15 juillet vont finir par arriver ?

En ressentant cela, et en décidant avec force, viscéralement, d’atteindre cet objectif pour la date voulue, vous aurez l’énergie suffisante pour suivre votre plan d’action jour après jour.

Petit détail : n’hésitez pas à vous fixer un objectif ambitieux. En le découpant en sous-objectifs facilement atteignables, il sera très motivant ! Et fixez une date intermédiaire pour chaque sous-objectif. L’effort vous paraît plus facile mais vous pourrez réaliser de grands progrès…

La deuxième étape : Le plan d’action

Ah, ce fameux plan d’action !

Il vous faut choisir des solutions pour atteindre votre objectif. Il en existe tout un tas. Des infos gratuites parsemées de-ci, de-là sur internet, jusqu’au travail en tête à tête avec une nutritionniste, un coach sportif… Depuis le dernier régime validé par les stars de Hollywood aux States jusqu’aux régimes les plus populaires chez nous, vous avez le choix !

Mais attention ! Nous sommes à l’aire de l’écologie, du développement durable…

Ne cherchez pas les solutions éphémères qui vous assurent de devoir tout recommencer le 1er janvier prochain !

Oui, ces solutions sont souvent plus simples, parfois moins coûteuses, plus gratifiantes car on réfléchit et conçoit à votre place. Mais sur le long terme, la quasi-totalité de ceux et celles qui les ont testé ont perdu leur temps.

Après un début en fanfare, le retour de bâton est parfois assez dur. La raison ? On ne leur a pas appris à être autonome face à leur problème de poids…

On ne leur a pas appris à analyser, réfléchir et élaborer SEUL la meilleure solution pour LEUR situation.

Donc mon conseil : ne vous tournez pas vers les pilules magiques, pas vers les repas prédéfinis par des diététiciens qui ne vous connaissent pas mais vous envoient des menus tout prêts qui vous font gagner des points… contre quelques euros pas vraiment rentabilisés !

Non.

Cherchez les solutions durables, celles qui vous transformeront une bonne fois pour toutes. Et si vous ne savez pas par où commencer, il est temps d’apprendre, de vous former, ou de vous faire accompagner à apprendre et devenir autonome.

Des solutions, vous en trouverez tout au long de cette année sur ce blog Pass Minceur.

Attardez vous aussi sur les bouquins spécialisés, cherchez les conseils des gens qui ont perdu définitivement du poids avant vous. Et voyez si ces conseils correspondent à votre propre situation… ou pas, car nous sommes tous différents.

Selon que votre surpoids soit verrouillé par un manque d’activité physique, une mauvaise nutrition, des difficultés à gérer vos émotions, ou des traumatismes passés non éliminés, la solution ne sera pas la même.

À cette étape, un coaching personnel peut être utile pour vous aider à y voir plus clair. Un œil extérieur expérimenté peut vous aider à vous poser les bonnes questions pour dénouer les fausses difficultés de vos vrais problèmes.

Une fois que vous savez sur quoi vous devez faire des efforts, il vous faut donc passer à l’action et garder le cap.

Mais avec notre rythme de vie effréné (travail, enfants, responsabilités extra-professionnelles…), garder le cap est parfois illusoire.

Le moyen le plus simple que je connaisse pour ça, c’est de s’évaluer. Quotidiennement.

Troisième étape : Évaluez-vous.

L’erreur est pardonnable. L’entêtement dans l’erreur l’est moins.

Une fois passé(e) à l’action, évaluez-vous chaque jour et rectifiez le tir.

Une façon toute simple de faire ça est de tenir un cahier chaque soir. Avec quatre colonnes : date, actions positives pour votre objectif, actions négatives pour votre objectif, et risques engendrés par les actions négatives.

Voyez dans la vidéo ci-dessous un peu plus de précisions sur l’utilisation de ce cahier.
Attention ! Vous faites comme vous voulez, mais utiliser un tel système tous les soirs est hyper simple et hyper puissant pour s’améliorer.

Vous voyez ?

Rien de plus simple : cela vous prend au maximum 15 minutes les premiers jours, puis rarement plus de 10 minutes.

Et le plus chouette, c’est que passé 3 mois environ, vous n’aurez probablement plus besoin de ce cahier, même si je vous conseille de poursuivre. En effet, au bout d’un moment, vous aurez acquis un automatisme pour vous auto-évaluer.

Vous serez capable d’analyser en temps réel si votre action est constructive ou destructrice… Et donc de prendre la bonne décision en direct-live comme on dit…

Malgré tout, continuer à tenir un cahier de ce type vous permet d’avoir pleinement conscience des dernières mauvaises habitudes à éradiquer ! Et de faire votre travail de transformation jusqu’au bout !

Perdre du poids va plus loin que de manger plus sain et faire plus de sport… C’est une véritable rééducation de votre manière de penser et d’agir !

Quatrième étape : adaptez votre environnement

Ultra-important !

Une statistique bien connue conclut : « Nous sommes la moyenne des 5 personnes que nous fréquentons le plus ! »

Donc…

Est-il plus facile de garder le cap quand vous êtes entouré(e) de personnes motivées par le même objectif que vous ?

…Bien-sûr que oui !

Devez-vous pour autant tourner le dos à vos meilleur(e)s ami(e)s si ceux-ci sont d’indécrottables gourmands qui ne se soucient pas de leur ligne ?

…Bien-sûr que non !

Pour commencer, cherchez à nouer des liens avec des personnes qui ont le même objectif que vous ou qui l’ont déjà atteint. En effet, passer plus de temps avec eux vous permettra de rester motivé(e), et d’apprendre ce qui a marché pour eux… Ils auront déjà fait le banc d’essai de certaines méthodes et vous feront gagner du temps.

Mais gardez les liens avec vos amis, vous savez les indécrottables gourmands ci-dessus ? Si ce sont vos amis depuis un certain temps déjà, ils partagent tout de même des valeurs communes avec vous.

Néanmoins, expliquez-leur que vous avez pris une décision ferme et que vous éviterez pendant quelques temps de partager leurs apéritifs 100% chips et cacahuètes.

Tout simplement parce que ces moments là vous éloignent de votre objectif.

Ils le comprendront et vous pourrez partager d’autres bons moments : une sortie plage, une randonnée, un pique-nique de salades, un tournoi de foot en salle ou un cours de Pilates…

Proposez leur de goûter un smoothie, juste pour les saveurs et non pour ses vertus nutritionnelles…

Proposez leur une séance d’essai de Pilates avec l’accord de votre prof ou de votre coach, juste pour le moment convivial que vous partagerez et non pour ses vertus sur la silhouette…

Amenez-les petit à petit à tester votre nouveau mode de vie. Ne les brusquez pas, mais initiez-les pour qu’au moins ils comprennent mieux votre motivation et qu’ils respectent davantage vos nouveaux choix.

En appliquant ces étapes l’une après l’autre, ce 1er janvier 2018 restera pour vous comme le début du « nouveau Vous », celui qui est le plus proche de celui ou celle que vous avez toujours rêvé d’être.

À vous de jouer !

Leave A Response

* Denotes Required Field